L’ESS en pays de Grasse

logo_ess_blue_resize

L’économie sociale et solidaire (ESS) rassemble les entreprises qui cherchent à concilier activité économique et utilité sociale, donnant la primauté aux personnes sur la recherche de profits. Acteur économique de poids, l’ESS représente 10 % du PIB et près de 10 % des emplois en France. On compte environ 200 000 entreprises et structures et 2,35 millions de salariés dans le secteur.


 Cartographie de l'ESS en pays de Grasse

Sur le Pays de Grasse

La Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse – Pôle Azur Provence jusqu’au 31 décembre 2013- ambitionne pour son territoire un développement économique dynamique, innovant, soucieux de cohésion sociale, créateur d’emplois et porteur de sens et d’innovation.
A ce titre, elle s’est engagée , aux côtés de la Région Provence Alpes Côte d’Azur, dans un projet d’envergure, de développement de l’Economie Sociale et Solidaire – signature d’un Contrat Local de Développement (CLDESS) pour la période 2012-2015-.
Avec 226 établissements employeurs, 2 392 salariés et près de 55 millions d’euros de salaires bruts versés, l’économie sociale et solidaire connaît sur l’ensemble du pays grassois une implantation significative dans l’emploi, équivalente au volume total d’emploi dans la construction sur le Pays de Grasse, représentant plus de 10 % de l’ensemble des salariés du secteur privé.
Forte de ce constat, la communauté s’est dotée d’un plan d’actions de soutien au développement de l’ESS, partagé avec l’ensemble des acteurs du territoire, pour la période 2012-2015, structuré autour de quatre objectifs globaux, déclinés en objectifs opérationnels qui donnent lieu, par année, à des propositions d’actions.
Ces objectifs globaux sont :
 Identifier, structurer et animer un réseau des acteurs de l’ESS sur le territoire,
 Faire connaitre et reconnaitre l’ESS et promouvoir ses valeurs et ses pratiques,
 Renforcer les acteurs présents sur le territoire,
 Soutenir le développement de nouvelles initiatives.

Un bilan encourageant après de deux années de fonctionnement du CLDESS

L’existence d’un réseau actif des acteurs locaux de l’ESS fédérés autour d’une Charte.
Une animation organisée autour de:
une plateforme collaborative – qui compte à ce jour près de 100 structures partenaires-.
des « Rendez-vous de l’ESS » -temps d’échanges et de visites pour apprendre aux acteurs à mieux se connaitre-
une vidéothèque avec des portraits d’acteurs en ligne.

Un travail de communication structuré avec notamment l’organisation du Mois de l’ESS comprenant plusieurs évènements grand public comme l’Autre Marché, en passant par l’inscription de l’ESS comme un axe prioritaire du Scot, et objectif transversal du Plan Climat Energie Territorial (PCET) ou encore la prise en compte de l’ESS dans une démarche d’éco labellisation des artisans et commerçants du territoire  « Eco-défis ».

Le soutien aux acteurs de l’ESS passe par un travail de développement des clauses d’insertion dans les marchés publics, un appui à la commercialisation des produits et services, avec l’accueil du premier salon d’affaires régional de l’ESS « So Eko » et un accompagnement au lancement d’un espace dédié à la consommation responsable «l’Autre Boutique ».
Une initiative largement encouragée avec entre autre un appel à projets lancé sur 2013/2014, l’accompagnement d’une démarche de Pôle Territorial de Coopération Economique (PTEC) sur la gestion des déchets.